Donation

Le phoque moine de Méditerranée (Grèce – 2018)

Le phoque moine de Méditerranée est classé « en danger » depuis 1986 sur la liste rouge des espèces établie par l’UICN. Il ne resterait que quelques centaines d’individus en Méditerranée, répartis entre la Grèce et la Turquie. Présent depuis l’antiquité dans Mare Nostrum, ce mammifère marin est pourtant l’un des phoques les moins connus. La Fondation Octopus participe à l’élaboration d’un programme pilote afin de mieux connaître cette espèce.

Les Hippocampes d’Europe (France – 2017)

Cachés dans les herbiers de zostères de Méditerranée et d’Atlantique, les hippocampes et autres Syngnathidés de France mènent une vie compliquée. Ironiquement, très peu d’études scientifiques ont été réalisées à ce jour alors que ces animaux emblématiques sont connus du grand public depuis le plus jeune âge. Il est urgent d’en savoir plus sur ces populations de poissons, aujourd’hui menacés partout dans le monde.

Tortue lampedusa © Philippe Henry / Octopus Foundation

La clinique de Lampedusa (Italie – 2016)

L’île de Lampedusa est connue pour accueillir les navires de migrants voulant atteindre l’Europe au péril de leur vie. Mais ce rocher isolé possède un secret : une clinique opère et soigne chaque année des dizaines de tortues marines. Ce qui semble être une goutte d’eau est en réalité une nécessité pour la survie de la Méditerranée.

Bristol Beaufighter (Grèce – 2015)

La Fondation Octopus a étudié les restes d’un chasseur britannique abattu par une batterie anti-aérienne allemande, le 19 juillet 1944, aux abords de l’île grecque de Céphalonie. L’équipe de la Fondation a testé des techniques innovantes permettant à n’importe qui d’être plongé dans le fond de la mer et de pouvoir comprendre ce qui s’est passé.