Donation
Des archéologues plongeurs inspectent les stations palafittiques de Léman inscrites au Patrimoine Mondial de l'UNESCO - © Philippe Henry, Octopus Foundation

Les villages lacustres de Genève (2022)

Il y a 5000 ans, les hommes ont construit des villages en bois sur les bords de lacs alpins. Ces villages « palafittiques » ont fini par tous être abandonnés, leurs vestiges rapidement recouverts par les sédiments déposés par l’élévation du niveau de l’eau. Isolés de l’air, le bois et le mobilier de ces villages sont restés intacts, représentant des sources inouïes d’information sur la façon dont vivaient nos très lointains ancêtres. Mais aujourd’hui, certains sites archéologiques pourraient être menacés par les effets conjoints de l’érosion naturelle et des activités humaines.

Épaves en péril du lac de Neuchâtel 3/3 (Suisse, 2020)

Depuis l’Antiquité, les hommes utilisent les lacs suisses pour transporter des marchandises. De nombreux navires ont sombré et ont été recouverts par les sédiments.
Témoin de notre passé aujourd’hui menacé par l’érosion lacustre, cette épave gallo-romaine qui a réapparu doit être étudiée de toute urgence.

Épaves en péril du lac de Neuchâtel 2/3 (Suisse, 2019)

Depuis l’Antiquité, les hommes utilisent les lacs suisses pour transporter des marchandises. De nombreux navires ont sombré et ont été recouverts par les sédiments.
Témoin de notre passé aujourd’hui menacé par l’érosion lacustre, cette épave du 16ème siècle qui a réapparu doit être étudiée de toute urgence.

Épaves en péril du lac de Neuchâtel 1/3 (Suisse, 2019)

Depuis l’Antiquité, les hommes utilisent les lacs suisses pour transporter des marchandises. De nombreux navires ont sombré et ont été recouverts par les sédiments.
Témoin de notre passé aujourd’hui menacé par l’érosion lacustre, cette épave du 18ème siècle qui a réapparu doit être étudiée de toute urgence.

Les épaves de l’île de Mozambique (Mozambique, 2018)

L’île de Mozambique est un lieu mythique oublié. Au 15e siècle, le Portugal en avait fait le principal lieu de ravitaillement sous l’équateur des navires qui partaient pour les Indes.
Luttant contre les pilleurs d’épaves depuis 20 ans, un professeur en archéologie va y ouvrir le premier centre d’étude d’archéologie sous-marine du pays.

Le port d’Oricum (Albanie, 2017)

Parmi les nombreux trésors archéologiques en Albanie, le port antique d’Oricum occupe une place privilégiée. Cette ville ancienne a été le théâtre d’un événement clé dans la conquête du pouvoir absolu par Jules César. Pourtant, le communisme dans le pays durant la seconde moitié du 20e siècle a empêché archéologues et historiens d’approcher ce site unique. Jusqu’en 2008, lorsque des archéologues suisses et albanais ont initié les premières fouilles.